Les Archives nationales, qui disposent des archives judiciaires les plus importantes au monde, ont sélectionné les grands procès faits aux femmes depuis la fin du Moyen-Age.

Au travers d'un livre et d'une exposition, voici quelques figures du crime au féminin, des sorcières aux pétroleuses...

Les femmes se retrouvent beaucoup moins souvent devant la justice que les hommes. C'est vrai encore aujourd'hui et certaines études montrent qu'elles bénéficient d'une certaine indulgence, surtout quand la défense met en avant leur rôle de mère de famille.

Mais gare à celles qui ne rentrent pas dans le cadre que la société leur fixe.

Une émission de France Inter (Dans le prétoire)-

Présumées coupables, parution le 19 octobre 2016 publié par les éditions de l'Iconolaste et les Archives nationales
Préface d'Elisabeth Badinter
320 pages, 25 euros, ISBN 979-1-09-543822-9

Les émotions des femmes et des hommes au Moyen Âge, vécues et exprimées de façon intense, possédaient leur rationalité propre, entre usages sociaux quotidiens et manifestations extraordinaires. Pour soulager leur chagrin, les parents éprouvés par la perte d’un enfant s’adonnaient à la pratique du répit. Avec Damien Boquet, historien, maître de conférences à l'université d'Aix-Marseille et Valérie Delattre, archéo-anthropologue Inrap.Cette conférence s'est tenue le 25 avril 2017 à l'auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie dans le cadre du cycle "Dans la tête de l'homme médiéval" proposé à l'occasion de l'exposition "Quoi de neuf au Moyen Age ?"

 

Étienne Dolet et Michel Servet. Un humaniste et imprimeur français brûlé à Paris en 1546, un théologien et médecin espagnol brûlé à son tour à Genève en 1553. Bien que peu connus, les martyres d’Étienne Dolet et de Michel Servet sont habituellement associés. Quel fut le rôle de l’Etat et des Eglises dans leur condamnation ? Dans quelle mesure étaient-ils libres penseurs? Conférencier et professeur d’histoire et de philosophie à la Haute Ecole Bruxelles-Braba, Jean-Marie Dufays nous replonge dans les transformations intellectuelles, religieuses et philosophiques du 16e siècle, et leurs répressions.

Emission de la RTBF - Un Jour dans l'Histoire - Laurent Dehossay

Ecouter l'émission

 

Le massacre de la St Barthelemy de François Dubois vu par Anne Richard from Plateforme10 on Vimeo.

Une série de France Culture : La Fabrique de l'Histoire (Emmanuel Laurentin).

  1. Jeunes filles en milieu rural

    En première partie avec l'historienne Frédérique El Amrani, l'éducation de jeunes filles en milieu rural, pendant la première partie du XXème siècle.

    En deuxième partie, "politiques féministes du nom" en France du XIXème au XXIème siècle avec l'historienne Florence Rochefort.

Une série d'émission de France Culture sur les archives dans l'émission "La Fabrique de l'Histoire" d'Emmanuel Laurentin.

Et bien savez-vous que ce que l’image que nous représentons de la Nativité est un lointain héritage ? Et a une longue Histoire ?
Céline TALON est Historienne de l’Art, et restauratrice de tableaux anciens. Avec elle, nous allons faire un périple dans l’Histoire de l’Art...
Sous quelle forme a-t-on représenté la Nativité au cours des siècles? avec quels symbolismes ? Comment cette “vision”, cette représentation a évolué au cours de l’Histoire ? Le “bébé Jésus”, Marie évidemment, mais l’âne, le bœuf ? Est ce récent ? Et bien pas du tout, et nous allons voir dans l’Histoire de l’Art que depuis le 4ème siècle, jusqu’à la fin du 17 ème, des “canons” de la représentation de la Nativité vont non seulement se former, mais aussi évoluer au cours des siècles.

Nous sommes en 1580. C’est à Paris qu’est publié un traité intitulé « De la démonomanie des sorciers ».
Dans cette ouvrage, qui va devenir un classique, l’économiste, théoricien du pouvoir, philosophe et juriste, Jean Bodin, considéré comme un véritable savant, à son époque, écrit : « Quand à manger de la chair humaine, cela est très certain, et de toute antiquité. Les sorcières en étaient si friandes qu’il était quasi impossible de garder les corps morts, ni les enfermer si bien qu’elles n’y entrassent pour les ronger jusqu’aux os. »
La sorcellerie, une pratique qui, aujourd’hui, nous fait sourire et qui, pourtant, révèle bien des enjeux politiques, éthiques et sociologiques.

Emission de la RTBF - Un jour dans l'Histoire
Invitée : Louise-Marie Libert, médiéviste. « Les plus terribles affaires de sorcellerie » ; éd. La Boîte à Pandore.

Ecoutez l'émission.