GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne

Payré - Fête de la Pomme - 15 octobre 2017

2017 payre fete pomme

Aujourd’hui vingt vendémiaire an IV de la République, sur les huit heures du matin, le citoyen Nonet, geôlier de la maison d’arrêt de cette commune de Gençay, s’est présenté par devant moi, procureur de cette dite commune de Gençay et m’a dit qu’il estoit le plus étonné de n’avoir point trouvé, Marie Leger femme Perron, marchande à Poitiers, section de la Liberté, détenue en ladite maison d’arrêt de cette commune, par procès verbal du jugement contre elle rendu par le juge de paix de ce canton, accusée d’avoir volé un portefeuilles, et qui la condamnait à deux mois de détention, ledit procès-verbal en date du deux de ce mois.

Champniers
UN PAPA D’OCCASION. – Le sieur X… Pierre, propriétaire à Erveux, commune de Champniers, s’était aperçu au mois de mai dernier que sa domestique, la fille B…, était enceinte.
Il la congédia en lui payant ses gages, jusqu’à la Saint-Jean, époque à laquelle son service devait être terminé.
Il n’avait plus entendu parler d’elle, depuis cette époque, lorsque le lendemain de Noël, vers 6 heures du soir, il vit entrer chez lui son ancienne domestique, portant dans ses bras un gros poupon (en chair et en os), accompagnée de sa mère et de deux autres personnes.
La jeune maman s’en fut au lit du sieur X… et déposa dessus sa progéniture en disant : c’est là que je l’ai pris, c’est bien juste que je l’y retourne !

Source : AD86 - Journal de la Vienne

Affiche, annonces et avis divers de Poitiers

Jeudi 3 juin

du 19 janvier 1813 - Arrêt,, qui condamne 10 ans de réclusion, une heure d'exposition au carcan, et aux dépens, Pierre Guerreau, âgéede 29 ans, affranchisseur, demeurant commune de Moulime, (présent à son jugement,) convaincu de vol dans une maison habitée, pendant la nuit du 31 mai au 1er juin 1812, en la commune de Mérignac. Confirmé par la Cour de Cassation.

Je ne peux pas résister à mettre sur le forum l'extrait de presse sur lequel je viens de tomber.
Attention, c'est du patois de Mauprévoir, mais je pense que quelques uns (unes) d'entre vous se feront un plaisir d'en donner la traduction.
Je ne suis pas certain que les journaux actuels se permettraient de diffuser une telle lettre telle quelle ! Il n'empêche, le rédac-chef des Affiches a donné une recette.
Bonne lecture.

Extraits des Affiches du Poitou

Le Paléographe,

AVIS DIVERS
Les anciens Titres sont des monumens respectables & utiles qui méritent tous nos soins. Plusieurs persones négligent chaque jour ceux qui les intéressent, faute de pouvoir les lire, ou de trouver quelqu'un en état de les déchiffrer. Il n'est pas rare d'en voir faire des couvertures de boëtes, des frottoirs de tabac, des mesures de tailleurs, & autres usages qui les détruisent : de sorte que l'on se met par là dans le cas, où d'ignorer sa filiation, & d'être privé, à défaut de preuves, de successions considérables, ou de succomber dans des procès que l'on auroit gagné si on eût été instruit des mesures prises par ses auteurs pour assurer leurs droits.

Source : AD86 - Journal de la Vienne

Affiche, annonces et avis divers de Poitiers

Jeudi 7 avril 1814
Du 28 janvier. Arrêt qui condamne à 5 ans de travaux forcés à temps, une heure d'exposition au carcan, et aux dépens, Charles Thomas, âgé de 31 ans, natif de Nérignac, y demeurant, tisserand, (présent à son jugement,) convaincu de vol de bois dans une vente, en la commune de Nérignac, pendant l'année 1812.

Extraits des Affiches du Poitou

Chauvigny Géographie

Mémoire sur la ville de Chauvigny & son Territoire..
Cette ville, divisée en ville haute & en ville basse, est à 5 lieues de Poitiers, 6 de Châtellerault, 4 de St Savin, & 5 de Montmorillon. La ville basse est située au pied d'un ancien Château, où, selon nos Historiens, le Dauphin, (qui fut depuis le Roi Charles V, dit le Sage, & le premier Roi qui ait pris le titre de Dauphin,) se refugia, avec les débris de l'Armée Françoise, après la malheureuse journée de Maupertuis, ou Bataille de Poitiers, où le Roi Jean fut fait prisonnier, le 19 septembre 1356. Ce Château fut presque entièrement détruit dans les dernieres guerres civiles. Il paroit que la ville haute étoit assez bien fortifiée ; ce qui reste de ses fortifications, attire encore l'attention de ceux qui se plaisent à examiner des monuments anciens. Chauvigny est entouré de côteaux ; cette ville est traversée, à l'est, par un petit ruisseau, qui, quoique ne prenant sa source qu'à 300 pas de nos murs, & sortant d'une espece de gouffre, fait tourner cinq moulins, dont 4 sont dans l'enceinte même de la ville, & se jette delà dans la riviere de vienne qui coule sous nos murs.

Source : AD86 - Journal de la Vienne

Affiche, annonces et avis divers de Poitiers

Jeudi 21 mai 1812

Un arrêt de la cour d'assises de Poitiers, du 26 novembre 1811, rendue exécutoire par arrêt de la Cour de Cassation, a condamné à cinq ans de travaux forcés, une heure d'exposition au carcan, à être flétri sur l'épaule droite des lettres T.F., et aux dépens, Paul Potet, âgée de 43 ans, propriétaire et Denis Hilaire Herbault, âgé de 53 ans, ex- greffier de justice de paix ; tous les deux demeurant à Poitiers, ( présents à leur jugement,) convaincus le tentative de faux en écriture publique et authentique.

Extraits des Affiches du Poitou

Evénements divers

Evénemens
Le 21 Février dernier on a ressenti à Nyort, entre midi & une heure, une légere secousse de tremblement de terre.
Le 14 Mars, on a tué au village des Coudrets, près Civray, une Genette, qui a été envoyée à Paris pour être présentée à M. le Comte de Buffon. Voy. nos Feuilles des 10 Février & 3 Mars 1774.
Dans le mois dernier, une femme de la paroisse de St Macoux, près Civray, acoucha d'un garçon & quatre jours après, d'une fille.
Pierre Reneaume, journalier, âgé de plus de 80 ans, & Marie-Anne Augier sa femme, âgée de 78 ans, mariés depuis plus de 50 ans, sont morts tous deux le 17 du mois dernier, à l'Hôpital de Partenay.
ADP, n° 15, du 13 avril 1775, page 64
Commentaire : Je n'ai pas trouvé de naissances correspondantes sur les registres paroissiaux de St Macoux entre le 1er janvier et le 13 avril 1775.

Go To Top